Randspalte

Inhalt

Élégance courtoise

  • 4 décembre 2012 – 17 novembre 2013

    Amoureuse abandonnée pleurant. Atelier moghol, vers 1725. Don de Barbara et Eberhard Fischer.

    L’exposition Elégance courtoise: scènes de la vie dans les principautés de l’Inde éclaire les différents aspects de la vie dans les cours princières de l’Inde, qu’il s’agisse de la cour du Grand Moghol, pompeuse et importante, à Agra ou à Delhi, ou de celles des Etats du Rajasthan, comme Mewar (Udaipur), Jaipur et Kishangarh.

    Les élites locales chargeaient les peintres qui travaillaient soit directement dans les ateliers de ces cours, soit qui réalisaient des commandes de tableaux isolés ou de cycles d’images, de documenter visuellement leur milieu social. Les scènes d’audience (darbar) jouaient notamment un rôle éminent – parfois comme manifestation de puissance. Les souverains demandaient aux peintres d’immortaliser des rencontres et des manifestations mémorables organisées à la cour, dans lesquelles ils apparaissaient vêtus de leurs plus beaux atours. De même, le thème iconographique de la promenade à cheval ou à dos d’éléphant, ainsi que les représentations des emblèmes du pouvoir tels que les précieux faucons, étaient particulièrement appréciés.

    Mais les peintres capturaient aussi la vie de la cour dans les domaines les plus intimes du palais, par exemple le gynécée. On y voit de belles femmes se prélasser sous des arbres, s’ennuyer à la fenêtre ou attendre mélancoliquement leur bien-aimé.

Agenda

Agenda