Randspalte

Inhalt

Ito Shinsui - La nostalgie à l'âge moderne

  • 17 sept 2016 – 8 jan 2017

    Itō Shinsui (1898-1972) compte parmi les artistes les plus connus de l’art graphique japonais du siècle. Ses gravures représentant de femmes, revêtues du traditionnel kimono, et des paysages pittoresques, paraissent exotiques, et en même temps, elles nous sont familières. Ces motifs suscitent la nostalgie d’un monde lointain, que l’industrialisation n’a pas encore touché. Leur fort impact graphique et le réalisme puissant de l’expression témoignent toutefois d’une confrontation avec l’art moderne importé de l’Occident. 

    Les premières décennies du XXe siècle furent une période de profonds bouleversements au Japon. Dans le cadre de la modernisation, on assiste au choc entre les idéologies importées de l’Occident et les valeurs traditionnelles locales.Dans l’art également, la question «Est-il possible d’être à la fois japonais et moderne?» est d’une importance capitale.

    Itō Shinsui, né à Tokyo en 1898, grandit dans cette période de mutation sociale. Bien que, dans sa jeunesse, il existait déjà au Japon un enseignement artistique inspiré du modèle occidental, sa formation fut néanmoins marquée par le rapport traditionnel maître-élève. Plus des deux tiers de ses estampes sont des «représentations de beautés féminines» qui se caractérisent par leur perfection technique, leur composition d’une grande clarté ainsi que leur expression à la fois réservée et élégante. Presque toutes sont habillées et coiffées avec décence, conformément à la tradition japonaise.

    Toutefois, Itō Shinsui était aussi un excellent paysagiste. Au lieu de recourir à l’iconographie habituelle qui s’était constituée depuis le XVe siècle, Shinsui fournira une interprétation radicalement nouvelle, qui repose sur son expérience personnelle de la nature. Cette conception était plus proche des principes de l’art occidental que de ceux de la tradition picturale asiatique, dans laquelle l’image d’un paysage, telle qu’elle était évoquée dans la poésie classique, jouait un rôle plus important que son aspect réel.

    Pour des raisons de conservation, l’exposition se déroulera en deux parties. Le 14 novembre 2016, les gravures exposées seront remplacées par de nouvelles.

    L’exposition et le catalogue ont été réalisés en coopération par le Musée Rietberg de Zurich et la Taiyo no Hikari Foundation, au Japon, qui gère la succession d’Itō Shinsui. La Fondation zurichoise KK Sonnenschein est le principal sponsor de la manifestation. L’exposition ne sera présentée qu’à Zurich.

    Couverture Médiatique

    «Augenbrauen und Berghänge»
    (Basler Zeitung, 30.12.2016) 

    «Missverstandene Schönheiten»
    (Ensuite – Zeitschrift für Kultur & Kunst, 2.11.2016) 

    «Itō Shinsui»
    (Cosmopolis, 1.11.2016) 

    «Japans anderes Gesicht»
    (Zeitlupe, 1.11.2016) 

    «Der diskrete Charme der Nostalgie»
    (Sonntag, 27.10.2016) 

    «Voglia di Giappone»
    (Azione, 24.10.2016) 

    «スイスで日本の近代版画展»
    (Swissinfo.ch, 14.10.2016)

    «Verlässliche Werte»
    (Brigitte, 12.10.2016) 

    «Bewegende Raffinesse»
    (Der Landbote, 26.9.2016) 

    «In lackschwarzen Spuren lesen»
    (NZZ, 23.9.2016) 

    «Itō Shinsui – Nostalgie in der Moderne»
    (Prestige News, 22.9.2016) 

    «Der Traditionalist und die schönen Frauen»
    (Tagblatt der Stadt Zürich, 21.9.2016) 

    «Itō Shinsui – Nostalgie in der Moderne»
    (kultur-online, 19.9.2016)

    «Bilder, an die man ganz nahe heran will»

    (Tages-Anzeiger, 17.9.2016)

    «Il mondo gentile della pittura giapponese»
    (Piaceri&Saperi, 16.9.2016) 

    «Un maître de l'estampe japonaise moderne exposé à Zurich»
    (La Liberté, 15.9.2016)

    «Tradition muss sein»
    (Züritipp, 15.9.2016) 

    «Nostalgie in der Moderne – Itō Shinsui im Museum Rietberg»
    (events24.ch, 3.9.2016) 

    «Meisterhafte Schnitttechniken»
    (Bolero, 1.9.2016) 

    «Entre idéalisme et nostalgie, le pinceau inspiré d'itō shinsui»
    (Artpassions, 9.2016)

     

  • Vue de l'exposition

    Trailer

    Vue de l'exposition

    Les événements

    «Jardin musical»
    Concert pour piano de Masako Ohta
    Mar 18.9.2016, 12h30

    Fashion Talk avec Kazu Huggler
    Inspirée par les portraits de femmes de Shinsui, la styliste helvético-japonaise Kazu Huggler a créé des modèles haute couture qu’elle présentera «en direct» sur des mannequins 
    Sam 22.10.2016, 16-18h (deuxième date grâce à la demande élevée Samedi 22 octobre 14-15h)

    «Issun boshi», contes japonais accompagnés de musique
    La conteuse Fränzi Frick et le Pacific Quartet de Vienne invitent des enfants à partir de six ans à un voyage de découverte dans l’univers sonore passionnant des contes japonais.
    Mar 13.11.2016, 15h

    Comment confectionner une estampe japonaise?
    Le maître-imprimeur (surishi) Okada Takuya fait la démonstration de ce processus d’impression complexe.
    Sam 26. + mar 27.11.2016, 11-13h + 14-16h

    Tous les événements (en allemand) Plus »

    Bande annonce de l'exposition

    Presse Plus »

     

Agenda

Agenda