Randspalte

Inhalt

François d'Assise (1181/1182−1226)

  • L'union avec Dieu dans la souffrance

    Avant sa mort déjà, François d'Assise était vénéré comme un saint. Aucun document autographe d'ordre biographique n'a subsisté. Pourtant, des faits historiques et de nombreuses légendes attestent du parcours personnel de ce rejeton d'une famille aisée qui allait devenir un ascète solitaire, vivant dans la pauvreté, parfois entouré de compagnons qui partageaient ses idées.

    La personnalité de François d'Assise a marqué jusqu'à ce jour les nombreuses branches de l'ordre de Saint-François, et la mystique franciscaine est toujours restée liée à sa personne et à son exemple. Son étroite relation avec la nature, telle qu'elle se manifeste dans son célèbre Cantique de frère Soleil - appelé aussi Cantique des créatures - joue notamment un rôle important.

    Les cinq plaies ou stigmates qui, dit-on, se seraient imprimées dans sa chair à la suite de la vision d'un séraphin à six ailes, furent interprétées comme le symbole de l'union du corps mystique au Christ crucifié dans la souffrance. Ces plaies semblent avoir laissé dans l'âme de saint François le sentiment d'un merveilleux «embrasement du coeur». Du fait de la portée théologique de cet événement, on considéra bientôt François d'Assise comme un «autre Christ», autrement dit «un second Christ».

Agenda

Agenda