Randspalte

Inhalt

Nicolas de Flue - Frère Klaus (1417−1487)

  • Mystique, ermite et médiateur

    Jusqu'à sa cinquantième année, Nicolas de Flue fit partie de l'influente classe des paysans aisés de la Suisse centrale. En 1467, il quitte son épouse, Dorothée, et leurs dix enfants. Au cours des vingt années qui suivirent, et jusqu'à sa mort, Frère Klaus mena une vie d'ermite dans le Ranft, une gorge profonde de la forêt du Melchtal, dans cette même contrée.

    De son vivant, Frère Klaus était déjà connu pour être un saint personnage au-delà des frontières, et il fut très estimé pour son influence conciliatrice en matière politique, notamment lors de l'adoption du Convenant de Stans, l'accord signé en 1481 entre les vieux cantons urbains et les cantons campagnards.

    Frère Klaus est considéré comme un mystique en raison de ses visions et de sa vie d'ascète. Sa célèbre prière: «Mon Seigneur et mon Dieu, prends-moi tout ce qui me sépare de Toi» a été inspirée par la pensée mystique.

    L'exposition présente les quatre documents artistiques les plus anciens qui aient été conservés sur Frère Klaus: le premier portrait, peint cinq ans après sa mort; la plus ancienne sculpture, qui, en temps normal, se trouve à l'Hôtel de Ville de Stans/NW; le Traité du pèlerin qui fut imprimé peu après sa mort à Augsbourg; enfin, la célèbre image pieuse sur laquelle il avait coutume de méditer, qui provient de l'église de Sachseln/OW.

Agenda

Agenda