Randspalte

Inhalt

Hindouisme

  • La mystique hindouiste est un phénomène ancien et complexe: dès le VIIe siècle déjà, des textes didactiques védiques comme les Upanishad traitaient de l'unité de l'âme individuelle immortelle, l'atman, et du principe cosmique, le brahman. A partir du Ve siècle apr. J.-C., le tantrisme allait proclamer la participation immédiate de l'homme à la conscience cosmique et à l'énergie vitale de Dieu.

    Les nombreuses voix des bhakti («participation amoureuse à la vie divine»), une forme de
    dévotion piétiste qui se répandit dans toute l'Inde à partir du XIIIe siècle, constituent une composante essentielle de la mystique hindouiste. Les poètes bhakti voulaient, non seulement vénérer Dieu verbalement et rituellement, mais le posséder et être possédés par Lui, atteindre la plénitude divine, être submergés et asservis par Dieu. Mais au fil du temps, ils exprimèrent de plus en plus de critiques religieuses et sociales. Le courant de dévotion bhakti donna également une voix aux femmes.

    L'amour de Krishna est l'un des symboles les plus forts de l'amour mystique. Il s'agit d'un renoncement total: les bergères aimées par Krishna brisaient les liens de leur propre mariage pour l'amour de Krishna et, ce faisant, ne redoutaient aucune punition. L'imitation de cet amour désintéressé était transposé dans l'imagination active et, parfois concrètement dans la vie religieuse, des hommes portant, par exemple, des vêtements de femmes; cela se produisait également dans le cadre de relations sexuelles ritualisées.

  • Hinduismus Startbild

    Sambandar (VIIIe s.) Plus »
    Abhinavagupta (Xe/XIe s.) Plus »
    Kabir (XIVe/XVe s.) Plus »
    Mirabaï (vers 1500−1550) Plus »
    Bhima Bhoi (mort 1895) Plus »

Agenda

Agenda