Randspalte

Inhalt

Abraham Aboulafia (1240−1291)

  • L'expérience de Dieu dans le langage sacré

    Abraham Aboulafia fut une figure controversée du judaïsme espagnol. D'une part, il entra en conflit avec les autorités juives en Espagne à cause de son activité de kabbaliste. D'autre part, des différends l'opposèrent à certains adeptes du christianisme, lorsqu'il eut une vision lui enjoignant de convertir le pape Nicolas III au judaïsme. Cette tentative échoua et le conduisit en prison pour quatre semaines.

    L'objectif de l'enseignement kabbalistique d'Aboulafia était d'atteindre un état «prophétique». Pour arriver à une vision de Dieu dans l'extase, il recourt à des méthodes aussi bien physiques que mentales. Outre le jeûne, la purification, des techniques de respiration et certains mouvements, Aboulafia recommande une forme de méditation d'ordre purement linguistique: «la voie des noms» (derech ha-schemot) et «la voie des 22 lettres» (derech kaph-beth otiyot).

    Pour cela, il analyse l'Ecriture sainte, la Torah, à partir de ses composantes, les lettres, qu'il recombine de nouveau. Ce processus doit mettre en lumière les noms de Yahvé cachés dans le texte. La dissolution et la recombinaison permettent de produire une forme condensée du texte - sa substantifique moelle en quelque sorte - ne présentant désormais plus que des combinaisons de lettres du nom sacré, et conduit celui qui médite en s'absorbant dans le texte et en le récitant à une expérience divine grisante.

Agenda

Agenda